Tableau de bord e-commerce: construire son outil de reporting

ParTiana

Tableau de bord e-commerce: construire son outil de reporting

Share Button

Construire un tableau de bord e-commerce

Pour piloter correctement son activité en ligne, il est indispensable de suivre un certain nombre de données. Ces informations sont regroupées dans un fichier unique: le tableau de bord e-commerce. Cet outil de reporting offre une vue globale et détaillée de votre activité. Alors, quelles données surveiller ? A quelle fréquence les analyser et pourquoi ? Comment construire un tableau de bord e-commerce efficace ? Autant de points à aborder avant de se lancer.

Pourquoi créer un tableau de bord e-commerce ?

Dans la construction de votre stratégie, vous avez défini des objectifs que vous avez traduits en plan d’action. Mais comment savoir si ces actions sont efficaces ? Pour pouvoir mesurer la performance de votre activité, il s’agit d’identifier les indicateurs adéquats, appelés indicateurs de performance ou KPI pour Key Performance Indicators. La définition de ces indicateurs a lieu pendant la rédaction de votre business plan et de votre stratégie webmarketing.

Ainsi, un tableau de bord e-commerce permet d’optimiser chaque décision de votre activité. Que cela concerne votre business, votre site e-commerce, votre stratégie webmarketing. Avec un suivi hebdomadaire, mensuel et annuel, vous serez le plus à même de réagir rapidement au moindre souci (technique, prix, fonctionnalité…) et de développer votre activité sereinement, en prenant les bonnes décisions.

Les indicateurs clé en e-commerce

Les KPI servent à avoir une vision globale de l’entreprise, sur sa performance comme la rentabilité de ses investissements, afin de pouvoir prendre des décisions rapidement. Où investir ? Quel levier marketing arrêter ? L’entreprise gagne plus ou moins d’argent que l’an dernier ? Autant d’information à suivre pour piloter correctement votre activité.

Bien que chaque entreprise puisse avoir ses particularités, certains KPI sont essentiels dans un tableau de bord e-commerce.

KPI e-business

– Chiffre d’affaires et son évolution par rapport à N-1
– Nombre de commandes et son évolution par rapport à N-1
– Panier moyen et son évolution par rapport à N-1
– Nombre de nouveaux clients
– Nombre de retours, le pourcentage de commandes que cela représente, son coût
– Taux de conversion global
– Marge globale

KPI site e-commerce

– Nombre de visites dont pourcentage utilisant un desktop, un mobile ou une tablette
– Nombre de visiteurs uniques
– Pages vues / Visite
– Pourcentage de nouvelles visites
– Temps moyen passé sur le site
– Taux de rebond
– Votre top 5 des produits les plus vendus
– Votre top 5 des produits à plus forte marge
Conversion par objectifs (nombre de mises au panier, de validation de paiement, de validation de commande et taux de conversion associés)
– Taux d’abandon panier

KPI webmarketing

Soit le nombre de visites :
– venant des réseaux sociaux puis analyser chaque réseau social où vous êtes présents (Facebook, Twitter, Instagram…) avec leurs taux d’engagement
– du trafic direct
– de votre newsletter
– du SEO
– de Google Shopping
– du SEA
– de l’affiliation
– de sites référents…
Et pour chacun: le taux de rebond, le pourcentage de nouvelles visites, la durée et le nombre de pages/visite, le nombre de clics, le panier moyen, le coût, le ROI, le taux de conversion, la marge. Ainsi que les KPI spécifiques s’il y en a.

Comment construire un tableau de bord e-commerce efficace ?

Ces informations, et toutes celles identifiées comme pertinents pour votre activité, doivent donc être formalisée dans un seul fichier. Celui-ci offrira une vue macro, donc de l’ensemble de l’activité, mais également détaillée, par levier d’acquisition ou produits par exemple.

L’objectif n’est pas d’avoir un joli tableau de bord e-commerce mais qu’il vous soit utile pour:
– détecter des problèmes éventuels,
– prendre les meilleures décisions business.

C’est donc à vous de décider quelle forme doit prendre votre reporting, celle qui vous parlera le plus. Dans tous les cas, la majorité des informations dont vous allez avoir besoin se trouve dans votre outil d’analytics (Google Analytics, Piwik, Chartbeat, Adobe Analytics…) et votre CMS (Prestashop, Magento, Woocommerce…). Plusieurs options pour récupérer les données : le copier/coller qui permet de conserver la structure du tableau, un plugin, une macro VBA, un report automatisé via Google Sheet… Cela dépend du type de présentation et du nombre de KPI que vous souhaitez analyser. 

Pour cela, un suivi hebdomadaire peut être intéressant. Néanmoins, les décisions ne doivent pas se prendre sur cette seule période. En effet, sur une semaine, le CA peut chuter mais dépasser celui de l’an dernier sur le mois en cours. Ainsi il doit être compléter par une analyse mensuelle et annuelle, pour vérifier que vous êtes sur la bonne tendance en rapport avec vos objectifs.

Bien entendu, ce tableau de bord e-commerce (à télécharger) doit évoluer avec votre activité. Peut être simple au début, vous le développerez en fonction de vos besoins.

Téléchargez gratuitement le tableau de bord e-commerce personnalisable avec tous les KPI à suivre:
Téléchargez le tableau de bord e-commerce pré-rempli

Share Button

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce pour les TPE/PME, je partage ma veille et mon expertise sur le blog d'Expansis. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me demander et à me suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.