Sauvez votre business face au coronavirus : créez votre boutique en ligne

ParTiana

Sauvez votre business face au coronavirus : créez votre boutique en ligne

Partagez maintenant !

Sauvez votre business face au coronavirus en créant votre  boutique en ligne

Faites-vous partie des commerces non essentiels fermés depuis le 14 mars dernier ? Vous êtes indépendants et vous vendez des vêtements, des chaussures, des jouets pour enfants, etc. ? Vous avez toujours vendu en direct dans votre boutique car vous aimez le contact client et vous n’êtes pas du tout attiré par le digital ? C’est peut être pourtant aujourd’hui une solution qui pourrait vous permettre de sauver votre business face au confinement lié au coronavirus. Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide !

Sauvez votre business face au coronavirus : les éléments de base

Il y a vraiment une carte à jouer car les gros du e-commerce (Amazon, Fnac, Cdiscount…) sont totalement dépassés par les demandes et recentrent leurs activités sur les produits dits « essentiels ». C’est donc le bon moment de se lancer !

Cependant, avant de se lancer tête baissé à la création d’une boutique en ligne, il s’agit de vérifier en amont que les éléments de base sont bien présents. A savoir :
– Votre stock de produits est à porté de main ou accessibles.
– Vous avez de quoi faire les colis (cartons, enveloppes…) – ou votre grossiste sait faire du dropshipping.
– Vos produits peuvent être envoyés par la Poste.
– La Poste la plus proche de chez vous est bien ouverte (certaines ont fermé!).
– Idéalement vous avez un fichier client avec leurs adresses emails.

Si c’est le cas, vous êtes parés ! Pour déterminer vos coûts de livraison et préparer vos envois, vous pouvez vous créer un compte professionnel sur le site de La Poste : https://www.laposte.fr/professionnel/colissimo-en-ligne. Il existe même un service où il n’est pas nécessaire de se déplacer. Une demande faite avant 13h et le facteur vient récupérer vos colis et les expédie le jour même.

Sauvez votre business face au coronavirus : créez votre boutique en ligne

Vous avez vos produits et vous pouvez les envoyer ? Il s’agit maintenant de les mettre à vendre.

Votre plateforme e-commerce

Ce qui est le plus rapide pour créer une boutique en ligne sans aucune connaissance technique, c’est de passer par une plateforme en ligne. Cette plateforme, que l’on appelle également CMS (pour Content Management System), vous propose les éléments de base de votre site e-commerce : vous n’aurez plus qu’à remplir les différents onglets pour créer vos produits et les mettre en ligne. Quelques exemples de plateformes : Shopify, Oxatis,Wizishop….

Ces CMS sont en général payant via un abonnement au mois plus éventuellement une commission sur les ventes. Une fois que vous avez identifié vos coûts, il est important à ce stade de calculer le coût et donc la rentabilité de ce business online.

Ensuite il vous faudra paramétrer votre site e-commerce (choisir un design, relier votre banque, ajouter des CGV et mentions légales…) : de nombreux tutoriels existent pour chaque CMS. Ce paramétrage pourrait vous paraître long et fastidieux mais il est indispensable (et surtout pas si long!). Et bonne nouvelle : il ne sera à faire qu’un seule fois ! Après vous pourrez vous concentrer sur votre catalogue produit.

Les éléments de la fiche produit

Dans votre CMS, vous pourrez très simplement créer des catégories de produit puis des produits. Si votre offre est très large, je vous conseille de commencer par 10 – 15 produits de vos meilleures ventes. Vous pourrez toujours ajouter des produits / catégories au fur et à mesure. En tout cas n’attendez pas de mettre tout en ligne pour commencer à vendre !

Pour vos fiches produits, il vous faudra prévoir des photos de vos produits, une description ainsi que quelques éléments annexes. Voici quelques informations pour rédiger correctement une fiche produit sur un site e-commerce.

Vos frais de livraison

Les frais de livraison sont une problématique qu’il vous faudra calculer. Déterminez vos frais de livraison en fonction de votre marge (et donc de vos coûts de livraison ainsi que du prix d’achat et de vente de vos produits) et de ce que fait vos concurrents.

Gestion des envois dans votre CMS

Ne pas oublier de mettre à jour pour chaque commande envoyée le statut dans votre CMS afin que le client reçoive l’information automatiquement par email. De nombreux emails sont déjà rédigés et paramétrés. Vous pouvez donc les utiliser et pourrez les personnaliser dans un 2e temps.

Certains CMS vous proposent de passer une commande test avant de publier votre site (et donc de le mettre en ligne). Cela vous permettra d’être rassuré sur votre paramétrage et le fonctionnement de votre boutique en ligne !

Les outils pour son business en ligne

Votre boutique est prête à vendre ! Si vous aviez déjà un ficher de vos clients boutique, il est temps de les contacter pour les informer qu’ils peuvent continuer à acheter chez vous malgré le confinement.

L’envoi d’emailing

Légalement, pour pouvoir recevoir des informations de la part d’une entreprise, les internautes doivent être opt-in. C’est-à-dire qu’ils ont donné leur accord pour recevoir ces informations. Et cet accord doit être enregistré comme preuve si contrôle.

Des outils comme Sendiblue, Mailchimp, Mailjet vous permet d’importer votre base de données client et de créer très simplement un emailing qui peut être envoyé à tout le monde. Ainsi vous pourrez écrire à tous vos contacts pour les informer de l’ouverture de votre nouvelle boutique en ligne.

De plus, tous ces outils ont prévu un système très simple de désinscription via un lien à cliquer en bas de tous vos emails si les personnes ne veulent plus recevoir vos emailings.

La création de bannières et de visuels

Si vous n’avez pas l’âme d’un artiste, des outils comme Canva peuvent vous aider à créer des bannières et des visuels pour vos emailings qui donnent envie !

Trouver de nouveaux clients

Une fois que tout cela sera fait et que vous serez satisfait, l’objectif suivant sera de trouver de nouveaux clients ! Et là de nombreuses options s’ouvrent à vous : les réseaux sociaux, la publicités sur Facebook ou Instagram, la publicité sur Google, le retargeting…. Mais pour savoir justement quels éléments sont les plus pertinents, il vous faudra au préalable déterminer une stratégie e-commerce.

Conclusion

Je sais qu’à prendre en main, tout cela peut faire peur. Et demande un peu de temps. Mais bonne nouvelle : ce temps-là aujourd’hui, vous l’avez! N’oubliez pas que vous serez gagnant sur le long terme (l’arrêt du confinement n’est pas prévu pour demain et votre boutique durera autant de temps que vous le souhaitez…). Et à termes cela pourrait vous permettre même de sauver votre business.

Vous avez peur de ne pas y arriver et préféré être accompagné ? Notre formation e-commerce est pensée pour cela. Inscrivez-vous pour être informé en avant-première du lancement de nos formations e-commerce en ligne :

Formation e-commerce Expansis : s'inscrire

Partagez maintenant !

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce pour les TPE/PME, je partage ma veille et mon expertise sur le blog d'Expansis. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me demander et à me suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.