Webdesign efficace : ce qu'il faut connaître (infographie) | Expansis

Webdesign efficace : ce qu’il faut connaître (infographie)

ParTiana

Webdesign efficace : ce qu’il faut connaître (infographie)

Partagez maintenant !

Pour créer un webdesign efficace, il faut avant tout comprendre comment fonctionne l’internaute quand il surfe sur le web. Quels sont ses réflexes ? Quelles sont ses impressions ? Quels comportements adopte-t-il ? En connaissant cela, vous pourrez faire en sorte d’orienter son comportement vers les actions qui vous intéressent. L’infographie (de SSLs.com, en anglais) en fin d’article vous détaille ce qu’il faut connaître.

Les caractéristiques d’un webdesign efficace

Celui-ci commence dès la page d’accueil, qui doit activer votre univers de marque et donner une ambiance à votre site.

Un webdesign efficace se compose de 8 points traduit par : une étude de l’axe de lecture d’une page, une utilisation intelligente des couleurs, la présence d’éléments de réassurance, des interactions facilitées, de l’émotion, une expérience utilisateur facilitée, une certaine addiction et une justification dans le recueil des données client. Voyons cela en détail.

1. La lecture en F

Avez-vous déjà entendu parler de la lecture en F ou en triangle inversé ? C’est un réflexe qui a été découvert avec le eye tracking. Cette méthode permet d’identifier sur une page où l’internaute a regardé et donc déterminer son parcours de lecture. Pour les occidentaux, cela s’identifie de cette façon (d’où le terme de lecture en F) :

Eye tracking pour webdesign efficace - Expansis

Que faut-il en déduire ? Qu’il faut organiser votre contenu en mettant le plus important en haut à gauche. Le moins important doit être en bas de page.

Pour un e-commerce :
– pour optimiser votre e-merchandising, il faut mettre vos produits les plus intéressants à vendre en haut de la page,
– sur votre fiche produit, les caractéristiques du produit doivent se trouver en bas de page. En haut vous devez montrer de quoi intéresser le consommateur, donc des visuels avec les 4-5 avantages principaux du produit (spécifiques à chaque produit).

2. L’utilisation des couleurs

Un webdesign efficace doit activer votre univers de marque. En définissant son aspect esthétique et votre positionnement dans le respect de l’identité de votre marque. Celle-ci, en effet, est déterminée par votre charte graphique (logo, formes, polices, codes couleurs…).

Pour que votre site reste harmonieux, ne dépassez pas 4 couleurs. Idéalement, vos CTA (boutons d’action) sont d’une couleur spécifique. Pour les rendre très visibles, privilégiez les contrastes ou les couleurs complémentaires.

Le choix de la police donne également un ton à votre site. Selon SSLs, les polices avec serif donne une impression d’autorité lors que celles sans serif ont un rendu plus moderne.

3. Rassurer le consommateur aux moments clés

Ces moments sont récurrents dans le parcours client: sur la page d’accueil, sur la page produit, pendant le tunnel de commande.

Avec un webdesign efficace, l’internaute comprend en un coup d’œil la fonction de la page. C’est pour cela que la home page est différente des autres pages du site. Et que dans le tunnel de commande, vous montriez une barre de progression (cf. ci-dessous). Ainsi le client sait où il est et à quelle étape.

Pour le rassurer, montrer toutes les informations dont il a besoin : paiements sécurisés (comment et par qui), options de livraison (délai et coût), retours faciles et surtout les coordonnées d’un service client facile à contacter. Pour cela vous pouvez montrer un numéro de téléphone (coût et plage horaire), un email, la possibilité de se faire rappeler, un tchat…

Les retours produits comme élément de réassurance

Si cela prend trop de place, pensez aux icônes !

4. Interaction et personnalisation

L’être humain aime être reconnu et considéré. De ce fait, n’hésitez pas à utiliser le nom ou prénom de l’internaute pendant sa navigation. Humanisez la relation en parlant directement à l’internaute, via le « vous ». Les réseaux sociaux sont un bon endroit pour entretenir une relation privilégiée avec vos clients. Si vous y êtes présents, il faut mieux en choisir peu et être actif que beaucoup et laisser tomber au bout de 3 mois.

Les outils de personnalisation, basés sur le comportement de l’internaute, sont très puissants pour faciliter les ventes. En effet, il est dit qu’il faut 7 interactions avant de générer une action. Ainsi le consommateur va garder en tête les produits de votre site qui l’intéressent.

5. Créer de l’émotion

Un élément souvent oublié en e-commerce est de créer de l’émotionnel. Les consommateurs souhaitent des marques qui proposent autre chose qu’une simple relation commerciale. Pour cela vous pouvez profiter de chaque opportunité pour communiquer avec vos clients – et pas seulement aux moments des soldes. Anniversaire, les grandes compétitions sportives ou les semaines de la mode sont de bonnes occasions de communiquer.

Le choix des images peut avoir un fort impact sur les émotions. C’est pour cela qu’Instagram a beaucoup de succès pour les marques de mode, déco, jardin… Et d’après l’infographie, les émotions positives sont plus facilement relayées que les négatives sur les réseaux sociaux. Les visuels activent également votre univers de marque: il s’agit de les choisir avec précaution et discernement, pour générer la bonne émotion à vos consommateurs.

6. Une expérience utilisateur facilitée

Pour créer un webdesign efficace, bien travailler votre zoning: les différents espaces de votre page doivent être immédiatement identifiables. Tout ce qui touche au consommateur (wishlist, panier et compte) doit se placer obligatoirement en haut à droite. De même, la navigation doit être intuitive: plus le client met du temps à trouver ce qu’il cherche, plus vous avez de risque qu’il parte. En e-commerce, on ne cherche pas à faire original à ce niveau là : l’ergonomie utilisateur est primordiale.

Les innovations doivent être testées avant d’être approuvées. Une bonne idée peut parfois s’avérer catastrophique ! Ce qui compte n’est pas ce que vous pensez mais les résultats de vos analyses clients. De ce fait, bien configurer votre outil d’analytics est important.

7. Devenez addictif !

Certains comportements peuvent être favorisés grâce au renforcement positif. Cela consiste à générer un stimulus agréable afin de renforcer une attitude. Les réseaux sociaux, les images, les promotions peuvent aider à engendrer ce type de résultat.

Un système qui marche très bien sont les ventes privées. Comme le consommateur veut constamment savoir les dernières offres, il se connecte plusieurs fois par jour.

8. Justifier le recueil des informations clients

Les internautes ont de moins en moins envie de donner leurs informations. Il faut alors pouvoir justifier de l’intérêt pour le consommateur et surtout de leur utilisation. Par exemple en proposant une valeur ajoutée: que ce soit à l’inscription à votre newsletter (pour recevoir nos dernières offres, nos avant-premières, des promos exclusives…) ou pendant le check-out (justification de l’adresse email et du téléphone pour la livraison).

La CNIL oblige dans les mentions légales de préciser à quoi vont servir les données recueillies. Soyez transparent: il en va de la confiance que peut avoir les internautes. Et après avoir travaillé autant pour un webdesign efficace, ce serait dommage de tout gâcher, non ?

Vérifiez que votre site est au top grâce à notre quiz e-commerce : Faites le mini quiz e-commerce Expansis pour découvrir comment améliorer votre site

L’infographie complète (en anglais):

Infographie (en anglais) d'un webdesign efficace

Source : https://www.ssls.com/

Partagez maintenant !

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce pour les TPE/PME, je partage ma veille et mon expertise sur le blog d'Expansis. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me demander et à me suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.