4 étapes pour créer une newsletter e-commerce efficace | Expansis

4 étapes pour créer une newsletter e-commerce efficace

ParTiana

4 étapes pour créer une newsletter e-commerce efficace

Partagez maintenant !

4 étapes pour créer une newsletter e-commerce efficace

Vous avez un commerce en ligne et vous souhaitez développer votre activité efficacement ? Il faudra prendre en compte de nombreux points pour faire avancer votre entreprise sur le web. Mais l’un des points les plus important pour développer votre entreprise est d’effectuer un travail régulier auprès de vos clients.

La fidélisation de vos clients existants est une clé de succès. En effet, cela vous permettra de générer plus de revenus, avec une fréquence plus élevée. Mais pour cela, vous devez vous montrer actifs ! Une activité régulière vous permettra de ne pas vous faire oublier. Alors comment faire pour attirer l’attention de vos clients sans en faire trop ?

Une des solutions est la mise en place de campagnes de newsletters e-commerce. Cette méthode bien appliquée sera la clé pour vous permettre de faire évoluer votre entreprise en un minimum de temps ! Voici les 4 étapes clés qui vous aideront.

1. Préparer la newsletter e-commerce minutieusement

Avant toute chose, vous devez prendre le temps de vous organiser. Envoyer une newsletter e-commerce semble être une tâche simple mais pour le faire bien et avoir de bons résultats, c’est une autre histoire. Surtout que de nombreuses entreprises utilisent également cette méthode: les français reçoivent en moyenne 39 emails par jour. Vous ne serez donc pas seul à contacter vos clients. Pour réussir cette démarche, vous aurez besoin de vous préparer au mieux et de vous démarquer significativement des autres entreprises. La préparation de la campagne est donc très certainement l’étape la plus importante à prendre en compte.

Le calendrier marketing

La base de votre stratégie doit tenir dans votre calendrier marketing. Cela peut se faire simplement dans un fichier Excel, avec une colonne « date » et une autre « Newsletter ». Dans cette colonne, vous inscrivez le contenu prévu à la date indiquée.

Pour commencer, inscrivez les marronniers en lien avec votre activité et en parallèle, les dates à laquelle vous voulez envoyer la newsletter parlant de ce marronnier. Et bien sûr, a minima 2 semaines avant, prévoyez de créer la newsletter.

Un calendrier marketing et éditorial doit se préparer au minimum pour les 6 prochains mois. Ainsi vous ne serez pas perdu quand viendra l’heure d’écrire une newsletter avec la peur de la page blanche.

L’objectif de votre newsletter

Il est important d’identifier le but de l’envoi avant de vous lancer dans la création pour éviter de mauvais résultats. Vous voulez vendre le reste de vos stocks ? Soyez percutant sur le message de vente. Vous voulez que les gens s’inscrivent à un événement ? Donner envie d’y aller ! Ainsi le ton et le message doivent être adaptés en fonction de votre objectif. Et n’oubliez pas une chose : ce qui fait vendre n’est pas le rationnel, mais l’émotionnel. Alors pensez bien avant chaque rédaction à l’émotion que vous voulez susciter (désir, curiosité, doute, peur…). Et à la relecture, que c’est bien cette émotion qui est transmise !

Segmentation des emails

Identifiez la liste d’emails en regroupant les clients de votre site qui peuvent être intéressés par le contenu. N’hésitez pas à segmenter. Par exemple vous vendez des vêtements : envoyer des vêtements hommes aux hommes de votre base et réservez les jupes et robes uniquement aux femmes. Segmenter permet d’obtenir de meilleurs résultats.

La veille stratégique

Abonnez-vous aux newsletters de vos concurrents ! C’est une des techniques de veille stratégique. Cela vous permettra de savoir quand ils font des promotions, la façon dont ils parlent à leurs clients… pour vous démarquer plus facilement et éventuellement leur piquer de bonnes idées !

2. Soigner la présentation de votre newsletter e-commerce

L’organisation est la clé de votre réussite ! Mais lorsque cette étape sera franchie, vous aurez besoin de passer à la réalisation d’une newsletter e-commerce percutante. Pour cela, il faudra bien travailler l’objet et le contenu.

Un objet et un preview text percutant

L’objet est primordial : noyé dans la masse des emails reçus, il doit ressortir et donner envie d’ouvrir l’email. C’est la première barrière à lever. Si votre base est assez grande, faites de l’A/B test sur votre objet. Vos résultats n’en seront que meilleur. Utiliser des emojis quand cela est pertinent peut augmenter votre visibilité dans la boîte email de votre client. Mais attention à ne pas en abuser !

Et n’oubliez pas le preview text (texte que l’on voit à côté de l’objet) : il doit renforcer le message. Si vous ne mettez rien, le FAI prendra les premiers mots de votre newsletter. Ce qui ne sera pas très vendeur…

Newsletter e-commerce : un objet percutant
En orange : l’objet. En bleu : le preview text. Quelle conclusion en tirez-vous ?

N’hésitez pas à vous entraîner en rédigeant plusieurs objets pour chaque newsletter avant de choisir le plus percutant. Pour cela :

  • Privilégier les objets courts. Comme dans l’exemple ci-dessus, si les objets sont trop longs, ils peuvent être coupés. Cela dépend des FAI.
  • Vous identifier clairement par l’expéditeur pour mettre en confiance l’internaute.
  • Susciter l’intérêt, donner envie d’en savoir plus et d’ouvrir.
  • Faire appel à des mots puissants pour convaincre dès l’objet.

Si votre objet est convaincant, le client va cliquer sur votre message. C’est déjà une bonne chose mais la partie n’est pas encore gagnée ! La seconde partie de la présentation rentre alors en jeu. Vous devez réussir à donner envie au lecteur d’accorder de l’attention à votre contenu.

La charte graphique

Si vous n’en avez pas encore, il est conseillé de mettre en place une charte graphique qui sera reprise pour chaque newsletter e-commerce. Si vous en avez déjà une pour votre site, ce sera l’occasion de la reprendre pour que le client se souvienne facilement de vous. De plus, retrouver des éléments connus le mettra immédiatement en confiance.

3. Un contenu engageant et attractif

Ensuite, il faudra soigner le contenu de la newsletter e-commerce.

Alterner les contenus

En respectant votre calendrier marketing, alternez les types de contenus. Ne parlez pas que de vos produits ou les internautes vont se lasser ! Il faut être créatif – c’est pour cela que ce n’est pas si simple d’avoir de bons résultats avec des newsletters ! Mettez en avant une nouveauté, une promotion, un employé, un fournisseur, un ingrédient et pourquoi vous l’avez choisi... Via une vidéo, un visuel, un texte, une interview, une infographie. Et cerise sur le gâteau, cela pourra être également repris pour vos réseaux sociaux (à ajouter dans votre calendrier marketing) !

Respecter la lecture en F

Pour respecter la lecture en F : sur PC, il faut que le premier CTA de votre newlsetter e-commerce se voit sans avoir à scroller. Sur smartphone, il doit se voir très rapidement, sans beaucoup scroller. Ainsi le premier message ne doit pas dépasser la ligne de flottaison. En effet les internautes ont peu de temps pour chaque email, ils doivent donc avoir l’information la plus importante tout de suite. Donc ne mettez pas le CTA (« inscrivez-vous », « achetez », « découvrez le nouveau produit »…) en bas de newsletter en conclusion, ou presque personne ne le verra.

Plus de textes que de visuels

En termes de design, il est conseillé de mettre environ 30% de visuels pour 70% de textes. Cela pour 2 principales raisons :

  • Les FAI considèrent plus facilement que les newsletters uniquement faites d’images sont des spams.
  • Si les internautes ont du mal à charger les images, ils pourront quand même comprendre le contenu de la newsletter.

Pour résumer, vous devez vous assurer que :

  • Votre contenu est clair et rapide à lire
  • L’appel à l’action est très haut dans la newsletter
  • Votre design est attractif

N’oubliez pas que les visuels, tout comme le texte, doivent participer à générer les émotions que vous voulez transmettre.

4. Analyser les résultats pour progresser

Enfin, pour réussir votre newsletter e-commerce vous devez prendre le temps d’analyser les résultats. Cela vous aidera à corriger certaines erreurs et à améliorer vos prochains envois.

Pour cela vous pouvez analyser les :

  • Taux de délivrabilité : permet de savoir combien de personnes de votre base reçoivent effectivement votre email. Il est normal que celui-ci ne soit pas de 100%. Par contre il doit être très élevé (> 96%).
  • Taux d’ouverture : ils vous donneront une idée de la pertinence de votre objet et donc définir le type d’objets qui fonctionnent le mieux sur vos clients.
  • Taux de clic : ce taux permet d’interpréter la justesse de votre contenu. Plus celui-ci sera convainquant et les CTA bien placés, plus ce taux devrait être élevé.
  • Taux de désabonnement : si des personnes se désabonnent, c’est très bien ! L’objectif n’est pas d’avoir la plus grande base possible mais la base la plus exacte. Ainsi vous savez que les personnes dans votre base sont réellement intéressée par vous et vos produits.

Toutes ces informations doivent être analysées après chaque envoi afin de vous aider à effectuer un bilan clair au gré de vos campagnes de newsletters e-commerce. Cela vous aidera à ressortir vos forces et faiblesses et ainsi mettre en place la meilleure stratégie.

Et vous quelles sont vos bonnes pratiques concernant vos newsletters e-commerce ?

Apprenez GRATUITEMENT à lancer et optimiser votre site e-commerce :

CTA formation e-commerce Expansis

Partagez maintenant !

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce pour les TPE/PME, je partage ma veille et mon expertise sur le blog d'Expansis. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me demander et à me suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.