Le dropshipping : une (fausse) bonne idée ?

ParTiana

Le dropshipping : une (fausse) bonne idée ?

Share Button

Le dropshipping: avantages et inconvénientsLe dropshipping a le vent en poupe en ce moment. En effet, il facilite la création d’un site e-commerce en minimisant certains risques. Pour rappel, le principe du dropshipping est de laisser gérer toute la partie stockage, colisage, envoi, suivi et retour de colis directement au grossiste. Vous n’avez donc plus qu’à vous occuper de vos clients, d’animer votre site e-commerce et de générer du trafic ! Donc sur le papier, cela semble idéal. Mais est-ce vraiment le cas ?

Comment fonctionne le dropshipping ?

Vous trouverez de nombreux schémas sur Internet concernant la définition du dropshipping. En voici un, traduit du site quora.com, que je trouve explicite :

Le principe du dropshipping : schéma

Donc le schéma montre que les tâches sont bien séparées :
– le e-commerçant s’occupe de la vente de son produit et du e-marketing.
– le grossiste prend en charge le stockage et la logistique.
Chacun sa spécialité !

C’est la solution principalement choisies par les places de marché : La Redoute, Cdiscount, Amazon dans certains cas… Tous pratiquent le dropshipping. Sauf que là c’est le e-commerçant qui se charge de l’envoi du produit (sauf si lui-même fait du dropshipping !).

Le schéma aurait pu commencer encore en amont avec une partie concernant la recherche du client pour votre produit, ce qui implique de votre côté un travail d’acquisition très pointu.

Cette situation semblant idyllique, alors pourquoi tout le monde ne fait pas du dropshipping ? Creusons !

Avantages et inconvénients du dropshipping

Les avantages sont clairs pour le e-commerçant :
– chacun son métier donc chaque acteur maximise le temps et la performance de ses actions
– pas de coût d’achat de produits pour la revente ou de stockage
– pas de logistique à gérer (produits à envoyer, gestion des retours…)

Le e-commerçant peut donc se concentrer sur son cœur de métier : le e-marketing pour attirer des clients et les fidéliser, le e-merchandising et l’ergonomie du site pour vendre mieux et plus. Et c’est déjà un métier en soi !

Les inconvénients du dropshipping

Mais ne vous y fiez pas, il existe certains vices au dropshipping car aucune solution n’est miraculeuse, malheureusement ! Voici quelques éléments dont il faut avoir conscience avant de se lancer :

Le choix du grossiste

Si vous prenez les plus connus, vous allez proposer à la vente les mêmes produits que tout le monde. Et vous ne pourrez pas vous différencier ni par le prix, ni par la logistique vu que cela dépend du grossiste. Si en plus votre site est récent, il va être mal référencé sur ces produits dans les moteurs de recherche. Donc vous allez vraiment avoir du mal à commencer à vendre.

Les conditions d’accès et la rémunération

Les gros dropshippers vont vous imposer leurs conditions d’accès à leur catalogue et la rémunération qu’ils souhaitent. Donc le calcul de votre marge et du coup du prix de vente de vos produits en sera impacté. Le calcul de la rentabilité de l’opération est indispensable pour savoir si cela vaut le coût de se lancer.

La dépendance de l’état des stocks du grossiste

Votre site e-commerce et celui du grossiste doivent être liés au niveau de la disponibilité des produits. Il faut bien voir que vous êtes totalement dépendant du l’état des stocks du grossiste. S’il devient en rupture sur une de vos meilleures ventes, vous n’avez aucun contrôle sur le réapprovisionnement. Encore pire ! S’il décide d’arrêter un de vos best-sellers, vous ne pouvez rien faire.

Pas de marge de manœuvre sur les prix d’achat et de vente

En effet, on peut penser que le coût d’achat du produit et la rémunération du grossiste est à peu près similaire pour tous les e-commerçants qui achètent via ce biais. Et la négociation pas toujours possible ! Donc si vous vous rajoutez la marge nécessaire pour être rentable, vous n’allez pas pouvoir avoir une stratégie de prix différenciante. De ce fait, vous allez proposer les mêmes produits que vos concurrents, aux mêmes prix ! Pas efficace pour convaincre un client d’acheter chez vous…

Aucune visibilité sur la logistique

Quand un client commande sur un site et qu’il a un problème de livraison, il va se tourner vers le e-commerçant. Si vous n’avez pas effectué l’envoi, ni le colisage, il est parfois difficile d’avoir de la visibilité sur ce qu’il s’est passé. Or pour le client vous êtes responsable. Donc il faut absolument que votre grossiste soit réactif quand vous l’appelez, et qu’il ait un système de tracking bien au point pour pouvoir faire un retour rapidement. Car un client déçu est un client qui ne rachètera pas. Et des problèmes de logistique, vous en aurez forcément, cela fait partie du métier de e-commerçant. Donc en amont bien se renseigner sur la fiabilité du dropshipper, ses statistiques de livraison et son processus de sav.

Pas de stratégie de différenciation

J’ai déjà entendu quelqu’un demander : « je veux créer un site e-commerce en dropshipping, quels sont les meilleurs grossistes pour la mode et la cosmétique ? ». Cette personne est totalement dans l’erreur : la mode et la cosmétique sont des secteurs hyper concurrentiels. Si en plus vous vous fournissez chez les plus gros dropshippers, vous êtes sûr de vendre les mêmes produits aux mêmes prix que des milliers d’autres sites. Et franchement, si vous cherchez un mascara L’Oréal, vous iriez sur un site que personne ne connaît ?! Il faut être réaliste et ne pas se laisser bercer par le son des sirènes…

Une maîtrise totale du e-marketing…

Pour être meilleur que vos concurrents, vu que cela ne va pas se jouer sur le prix ou le catalogue produit, il vous faudra être très bon en e-marketing. Cela implique donc une stratégie e-commerce hyper précise, indispensable pour réussir. Définir vos personas, vos actions marketing, des budgets associés, suivre vos KPI et corriger si nécessaire… autant de points où il vous faudra devenir un expert. Car autant vous éviterez certains frais, autant il faudra investir beaucoup plus qu’un site e-commerce classique en e-marketingÉtablir une veille stratégique sera également important pour suivre ce que fait la concurrence – et pas seulement.

… et surtout du SEO

En effet il vous faudra réécrire toutes les fiches produit pour éviter le duplicate content avec vos concurrents et avec le grossiste. Cela implique de refaire tout le contenu, mais également renommer tous les visuels etc. Attention également à l’arborescence : elle doit correspondre au besoin du client et non à l’organisation du grossiste. Ces éléments sont très importants car permettent justement de vous différencier de la concurrence.

Pour conclure, cela fait beaucoup d’éléments négatifs qui pourront en rebuter certains. Pour autant, serait-il possible de bénéficier des avantages sans les inconvénients ?

Le dropshipping: bonne ou mauvaise idée alors ?

Le dropshipping est une belle évolution pour les e-commerçants qui veulent se lancer sans prendre trop de risque. Il faut toutefois être conscient de ses limites qui peuvent devenir un véritable cauchemar.

Pour moi le droshipping est une vraie solution à considérer à partir du moment où :
vous bâtissez une vraie stratégie e-commerce. Précise, censée, documentée, formalisée. Sans cela, je pense que c’est impossible de réussir (pour un site en dropshipping ou non d’ailleurs).
diversifier les fournisseurs. C’est une règle de bon sens : ne vous fournissez pas chez un seul dropshipper. Mélanger plusieurs grossistes, voire un format de stockage traditionnel sur une partie de votre catalogue et une autre en dropshipping. Ainsi vous limiterez les risques de dépendance.
éviter les gros dropshippers. Pour avoir un catalogue différenciant, essayez de contacter des fournisseurs en direct et voir s’ils peuvent proposer le dropshipping. Ainsi vous pourrez créer une relation privilégiée et mieux négocier les éléments financiers.
tester les grossistes. Passez une commande sur leur site, vérifiez le contenu des emails de transaction, le délai et la qualité de la livraison et la réactivité du service client. Et fuyez s’ils ne sont pas à la hauteur !
négocier certains aspects liés à la logistique. Partez du principe que vous aurez à gérer des problèmes de livraison. Dropshipping ou non, analysez bien les conditions liées à la logistique. Et n’oubliez pas de négocier le remboursement des livraisons qui se passent mal et qui sont de leur faute.

Alors, prêt à vous lancer en dropshipping ?

Testez votre site e-commerce et découvrez en 20 questions les améliorations que vous pouvez apporter !Faites le mini quiz e-commerce Expansis pour découvrir comment améliorer votre site

Share Button

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce pour les TPE/PME, je partage ma veille et mon expertise sur le blog d'Expansis. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me demander et à me suivre sur les réseaux sociaux pour être informé en temps réel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.