Vidéo sur les réseaux sociaux : le guide pour être un pro

ParTiana

Vidéo sur les réseaux sociaux : le guide pour être un pro

Partagez maintenant !

Rate this post
Vidéo sur les réseaux sociaux : le guide pour tout savoir

Certains chiffres concernant l’utilisation de la vidéo sur les réseaux sociaux donnent le tournis ! Selon The Core, sur Tweeter, les vidéos ont six fois plus de chance d’être retweetées que les photos et trois fois plus que les GIFs. Et un tweet provoque 10 fois plus d’engagement s’il est accompagné d’une vidéo. Selon Sociabakers, la portée organique d’une vidéo sur Facebook est en moyenne 135% plus élevée qu’une photo. Les campagnes vidéos sur LinkedIn atteignent un taux d’engagement de 50% d’après leur propre source. Selon l’étude « Video marketing statistics 2021 » de Wyzowl, 7 consommateurs du 10 préfèrent le format vidéo au format texte. Et des chiffres comme cela, il y en a plein ! Tous tournent autour de la même conclusion : la vidéo semble aujourd’hui un incontournable pour maximiser ses résultats. Mais comment faire pro sans dépenser des millions ? Que raconter en vidéo ? Suivez le guide !

La vidéo sur les réseaux sociaux, d’accord, mais pour quel type d’entreprise ?

En fait, la vidéo devient incontournable pour tous les domaines d’activité, et que vous soyez en B-to-B ou B-to-C. Et pas que sur les réseaux sociaux !

Un exemple efficace en B-to-B

Par exemple pour une entreprise de service en ligne (par exemple de la formation), des témoignages clients vidéos donnent plus de poids aux dires de l’entreprise. C’est ce que l’on appelle la preuve sociale.

C’est d’autant plus important si votre entreprise n’a pas une très forte notoriété. Les gens seront toujours méfiants sur Internet. Montrer des personnes qui ont atteint les résultats espérés grâce à vous via des témoignages en vidéo est beaucoup plus impactant qu’un texte écrit.

C’est le cas de l’entreprise Jogadam qui proposent de l’accompagnement pour développer la vente de services en ligne. Il a dédié toute une page où chaque client explique son parcours, comment s’est passé le service et les résultats obtenus. Il en a 16 en tout ! Prévu pour que chaque client B-to-B se retrouve dans une des situations évoquées :

La preuve sociale: des vidéos indispensables pour votre business

D’autant plus habile qu’une étude Teester de 2019 montre que 90% des consommateurs affirment que la vidéo les aide à prendre une décision d’achat. Et comme les comportements B-to-B et B-to-C ont tendance à s’aligner avec le temps, il est fort conseillé de pratiquer cette technique dans les 2 cas.

Un exemple malin en B-to-C

Pour aider à comprendre comment fonctionne un produit qui peut sembler compliqué, la vidéo « how-to » (démonstration produit) est très efficace.

C’est le cas de Manucurist, boutique en ligne qui vend des produits vernis « bios » semi-permanents donc à utiliser avec une lampe LED. La promesse est belle ! Mais cette technique plutôt professionnelle peut faire peur. Ils ont donc à la fois sur leur fiche produit, sur leur site et leurs réseaux sociaux des vidéos de démonstration produit :

Une vidéo sur les réseaux sociaux facilement virale : la technique du "how-to"

Et en termes de résultats ?

La vidéo a certaines contraintes : il faut un scénario, parfois des acteurs, un joli montage professionnel…. et tout cela peut avoir un coût (ou demande du temps). Même si on peut faire des choses très bien simplement avec un smartphone, dans certains secteurs où la concurrence est rude, il faut se démarquer avec des vidéos de très belle qualité.

Cependant, si je reprends l’étude Wyzowl 2020 évoquée ci-dessus, 87% des professionnels du marketing utilisant la vidéo se disent satisfaits du ROI. C’est dire si la vidéo sur les réseaux sociaux peut vous amener à atteindre vos objectifs ! Les astuces proposées ci-dessous vous permettent de connaître les bonnes pratiques à privilégier.

Pourquoi favoriser la vidéo sur les réseaux sociaux ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est judicieux d’utiliser la vidéo sur les réseaux sociaux. Et pas uniquement sur votre site ! Voici quelques idées.

Pour bénéficier de la viralité

L’avantage premier des réseaux sociaux est de pouvoir profiter d’un effet viral. Qu’est-ce qu’un effet viral ? Quand une personne partage à son réseau, il suffit que juste quelques personnes partagent à leur tour à leurs propres contacts et cela fait boule de neige. C’est pourquoi parfois vous voyez dans votre fil d’actualité une vidéo tournée au fin fond de l’Australie ! Et seuls les réseaux sociaux ont ce pouvoir.

Pour améliorer votre référencement

Il y a plusieurs plateformes qui vous permettent d’héberger vos vidéos. Youtube, Facebook, Viméo, Dailymotion… Alors comment choisir la meilleure pour vous ? En fait cela dépend de vos objectifs. Par exemple : Facebook diffusera plus volontiers des vidéos hébergées chez lui. Donc si une grande partie de votre business se passe sur Facebook, c’est peut être le canal à privilégier.

Une des plateformes les plus intéressantes pour gagner en visibilité c’est Youtube. Pourquoi ? Car Youtube, c’est Google ! Et Google mettra toujours plus en avant ses propres outils que ceux de ses concurrents. C’est pourquoi quand vous faites une recherche Google et que des vidéos apparaissent en réponse, elles sont presque systématiquement issues de Youtube.

Pire encore ! Parfois il est même possible de regarder la vidéo hébergée sur Youtube directement dans les résultats de Google. C’est le cas si par exemple vous cherchez à savoir comment poser du parquet flottant :

Vidéos et SEO : être bien référencé sur Youtube aide au référencement Google

Donc les vidéos sur Youtube améliorent votre visibilité et votre référencement sur Google! Encore faut-il savoir comment bien exploiter les champs sur Youtube pour que cela vous serve.

Pour générer plus d’engagement

Comme évoqué par certaines statistiques, la vidéo génère plus d’engagement que des posts avec seulement du texte ou une photo. Mais qu’est-ce qui est pris en compte par les réseaux sociaux pour rendre plus ou moins visible une vidéo ? Et bien l’engagement des internautes. A savoir les éléments ci-dessous.

Le temps de visionnage

Il s’agit du temps total pour lequel la vidéo a été visionné. Cela permet de comprendre si votre contenu est pertinent pour votre audience. Mais il est surtout très important pour votre référencement sur Youtube.

La durée moyenne de visionnage

Cela permet de vérifier que le message que vous voulez faire passer est bien vu de votre cible. Et déterminer également si ce que vous racontez est intéressant. En effet la durée moyenne est calculée de la façon suivante : durée total de visionnage divisé par le nombre de vues de la vidéo. Ainsi si votre vidéo dure 15 minutes mais que la durée moyenne est de 5 min, cela veut dire qu’en moyenne, les internautes ne regardent que les 5 premières minutes de votre vidéos. Conséquences :
– il faut que dans ces 5 premières minutes, votre message principal soit passé.
– comprendre pourquoi vous perdez les gens après 5 minutes et donc revoir la structuration de votre contenu.

C’est un facteur très regardé par Facebook pour le référencement et la visibilité des vidéos.

Le taux de complétion

C’est la part des personnes qui regardent votre vidéo en intégralité. Sur les réseaux sociaux en général, c’est un indicateur clé de référencement. Il s’agit donc du (nombre de vues complètes / nombre d’impressions x 100). Ainsi si votre taux de complétion est de 10%, cela veut dire qu’il n’y a qu’une personne sur 10 qui regarde votre vidéo intégralement. A regarder en parallèle de la durée de visionnage.

Le taux d’engagement

Il se calcule comme (le nombre d’interactions / nombre d’impressions) x 100. Ce que l’on appelle interactions ou engagements dépend des réseaux. Sur Facebook il s’agit du nombre de likes, de commentaires et de partages. Sachant que dans l’algorithme de Facebook, un partage vaut plus qu’un commentaire qui vaut plus qu’un like. Cependant, quel que soit le réseau, plus le taux d’engagement est fort, plus le réseau se dit que la vidéo plait et intéresse du monde, plus il la rend visible. A l’inverse, avec un taux d’engagement faible, le réseau se fit que la vidéo n’intéresse personne et donc arrêtera de la montrer rapidement.

Comment créer des vidéos professionnelles avec un petit budget ?

Le problème de la vidéo sur les réseaux sociaux, c’est qu’il faut en créer beaucoup ! Et au delà de la quantité, comme évoqué ci-dessus, elles doivent être de qualité et donner envie d’interagir. Sinon votre vidéo finira aux oubliettes ! Il est donc nécessaire de bien réfléchir et préparer vos vidéos en amont pour les rendre les plus impactantes possibles.

La phase de pré-production

Que vous fassiez votre vidéo vous-mêmes ou que vous déléguiez à un professionnel, cette phase est indispensable si vous voulez obtenir des résultats. Elle répond aux questions détaillées ci-dessous.

Pourquoi vous voulez faire cette vidéo ?

Tout d’abord, vous devez clarifier à qui vous vous adressez et quel est l’objectif de la vidéo. Que voulez-vous obtenir concrètement ? Plus de partages ? Plus d’abonnés ? Plus de visites sur votre site Internet ? Plus de ventes ? Quel est le principal message que vous voulez faire passer ? Et à qui ? Définir cela en amont vous permettra d’être plus impactant.

Qu’allez-vous raconter comme histoire ?

Ensuite définissez votre scénario. C’est-à-dire l’histoire que vous voulez raconter et qui doit donc correspondre à l’objectif fixé précédemment et à la cible. Pour rappel, ne mettez pas l’appel à l’action (donc l’atteinte de l’objectif) en conclusion de votre vidéo. Car il est extrêmement rare d’avoir un taux de complétion de 100%.

Si vous débutez, faites simple et court. Cela peut être juste vous qui parle à la caméra. Donc dans ce cas, le scénario sera votre script, à écrire en amont.

Le scénario peut être accompagné d’un storyboard si votre histoire est un peu complexe (plusieurs lieux, plusieurs personnages etc.). Cela peut avoir la forme d’une BD par exemple. Afin de pouvoir visualiser le rendu de la vidéo et donc de faire des ajustements avant de tourner.

Comment allez-vous raconter votre histoire ?

Si votre histoire est complexe, il s’agit de déterminer les lieux, trouver les acteurs, etc. avant de filmer. Mais même si c’est juste vous, le décor compte ! Une vidéo professionnelle est moins crédible tournée dans une salle de bain – sauf si vous vendez des baignoires, of course ! Ainsi le cadre donne l’ambiance de la vidéo et doit refléter le message que vous voulez faire passer.

De plus, ne négligez pas l’éclairage, cela fait beaucoup, surtout en intérieur. Il existe certains outils comme des ring lights qui permettent de choisir l’intensité de la luminosité tout en tenant le smartphone pour filmer.

Créez facilement une super vidéo sur les réseaux sociaux grâce à des outils comme les ring lights.

La phase de production

Une fois tous ces éléments établis, il faut tourner ! Et avec le bon matériel, c’est encore mieux 😄

Faut-il du matériel professionnel pour tourner une vidéo de qualité ?

Et bien non ! Pas besoin de voir grand et louer un studio chez Disney pour faire des vidéos professionnelles.

En effet, vous pouvez faire des vidéos très chouette avec les éléments et dans les conditions suivantes :
– votre smartphone peut être largement suffisant
– un trépied est nécessaire pour le faire tenir (cf. ci-dessus) avec au moins un anneau lumineux si vous filmez en intérieur. Encore mieux avec un kit d’éclairage complet bien sûr.
– si vous souhaitez faire des incrustations, vous pouvez prévoir un fond vert. Il en existe des petits transportables qui ne prennent pas de place une fois pliés ! Ca peut se trouver à tous les prix.
– si vous vous filmez vous-même, je vous conseille fortement le micro-cravate. En effet plus vous êtes loin du micro de votre téléphone, moins cela sera agréable pour l’internaute. Et moins c’est agréable à regarder et écouter… plus on arrête vite la vidéo !

Une bonne pratique pour gagner du temps

Je conseille toujours de grouper les activités. Ainsi, si vous prévoyez de diffuser une vidéo de conseils sur les réseaux sociaux par semaine, vous pouvez prévoir dans votre calendrier marketing :
1) de travailler vos objectifs et vos scenarii des 4 prochaines vidéos dans un premier temps,
2) puis sur une journée, tourner toutes les vidéos du mois suivant.

Vous verrez que vous serez beaucoup plus efficace et percutant(e) !

Idem si vous tournez des vidéos plus complexes, avec des acteurs. Cela coûtera en plus moins cher. Par contre attention si vous filmez dans la rue ou à un endroit où il y a du monde : dans ce cas il faudra faire signer une autorisation d’exploitation de droit à l’image pour les personnes qui seront filmées – ou les flouter au montage.

Une astuce pour gagner encore plus de temps et faire des vidéos vraiment pro !

Cette astuce, c’est de passer par des logiciels en ligne de création de vidéos. Ainsi, même pas besoin de filmer, vous pouvez utiliser les templates déjà présents sur les plateformes. C’est pas beau ça ?! Ou sinon vous pouvez utiliser vos vidéos et ajouter des animations pour dynamiser votre contenu.

Il en existe des dizaines mais je vous en sélectionne ici 3 :
– le plus connu, mais pas le moins cher, c’est PlayPlay. Pas de version gratuite mais 7 jours d’essai offert. Ils se targuent que leurs clients mettent en moyenne 20 minutes pour créer une vidéo à leur charge graphique. Très vendeur !
Vyond permet de créer des vidéos animés. Pas besoin de filmer donc, vous passez directement en production. Plus cher que son concurrent mais plus original dans l’approche. Vous pouvez tester gratuitement l’outil pendant 14 jours.
– un petit dernier français : Pitchy. Vous pouvez demander une démo afin d’avoir un tarif (non disponible sur leur site).

La phase de post-production pour une vidéo sur les réseaux sociaux

Plus besoin de cela si vous passez par les logiciels cités ci-dessus. Sinon il sera nécessaire de monter les éléments que vous avez filmés.

Quel outil pour monter une vidéo ?

Pour ma part j’utilise Shotcut, il est gratuit et permet de faire beaucoup de choses. En fonction de vos besoins, de nombreux tutoriels sont disponibles sur Youtube (encore une idée de contenu vidéo efficace ! ).

Si vous êtes sur Mac, le très connu iMovie est également suffisant pour la plupart des vidéos pour les réseaux sociaux.

Lors du montage, il sera peut être utile de rajouter de la musique. Attention à vérifier que celle-ci est bien libre de droits.

Comme tout logiciel, leur apprentissage demande un peu de temps mais une fois à l’aise, vous ferez très rapidement des montages sympathiques et saisissants !

Quels contraintes prendre en compte ?

Surtout faites court ! Sur certaines réseaux sociaux, le temps de diffusion est très limité. Par exemple une vidéo dans le Feed Instagram dure maximum 2 minutes. Et le poids de la vidéo, tout comme son format, peut être également restreint. Bien se renseigner avant de finaliser sa phase de post-production au risque de tout refaire ! Je ne vous mets pas le détail ici car cela change régulièrement, mais vous trouverez facilement ces informations sur Internet.

L’exportation et la diffusion de la vidéo

Une fois le montage terminé et que la vidéo vous plaît, vous devez exporter la vidéo. Le format le plus classique est le .mp4. Il est très bien supporté pour une diffusion sur les réseaux sociaux. Il ne vous reste plus qu’à la faire héberger sur une plateforme : Youtube, Facebook, Vimeo, Dailymotion… Et de la diffuser à grande échelle !

Faire appel à un professionnel

Bien entendu, que ce soit pour l’un ou l’autre de ces phases (ou toutes!), vous pouvez faire appel à un professionnel.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Cela vous permettra :
– de gagner beaucoup de temps,
car tout cela (trouver une histoire par rapport à un objectif, créer un scénario et/ou un script, tourner, monter…) est un métier qui demande des compétences particulières. Comme tout métier cela s’apprend, mais demande du temps. Si vous voulez vous concentrer plutôt sur votre business ou vos clients, la meilleure solution est sûrement de déléguer.
– d’avoir une vidéo vraiment professionnelle et totalement adaptée aux contraintes des réseaux sociaux. Pour cela, bien vérifier en amont que le professionnel est aguerri en la matière.
d’éviter des erreurs basiques et donc du temps voire même de l’argent. Un professionnel va tout de suite détecter les failles dans votre plan et pourra les corriger en amont.

Comment recruter un professionnel de la vidéo ?

Vous avez plusieurs options :
vous pouvez faire appel à une agence – il en existe plein en ligne. L’avantage c’est que souvent ils regroupent de nombreuses expertises liées à la vidéo et ainsi pouvoir vous faire une proposition très complète. De ce fait, le coût est souvent plus élevé.
faire appel à un freelance. Vous pourrez en trouver sur des plateformes comme Malt, 5euros ou Fiverr.

Dans tous les cas, demandez bien des recommandations et des exemples de ce qu’ils ont déjà fait, ainsi que des résultats que cela a apportés à leurs clients.

Pour ou contre faire appel à un professionnel ?

Faire appel à un professionnel a bien évidemment un coût. Il faut donc penser à la rentabilité de l’opération. Même si cette rentabilité est indirecte (si vous ne vendez pas directement dans la vidéo). Mais bien entendu, passer par un professionnel vous permettra de vous libérer la charge de la production pour vous concentrer sur votre cœur de métier. Et les résultats seront sûrement meilleurs tout de suite. Donc c’est un calcul à faire pour décider de déléguer ou non cette partie là de votre webmarketing.

Quels types de vidéo pour les réseaux sociaux créer ?

Vous avez compris l’intérêt de créer des vidéos pour votre propre site (surtout e-commerce ! ) et pour les réseaux sociaux mais vous manquez d’imagination ? Voici idées pour créer vos vidéos.

Des démonstrations produits ou tutoriels

Comme démontré précédemment avec Manucurist, les démos produits et tutoriels d’utilisation (ou How-to en anglais) sont très appréciés des consommateurs. Donc efficace dans l’objectif de vendre, que ce soit en B-to-B ou B-to-C.

Répondre à des questions / donner des conseils

Créer une FAQ (foire aux questions) sur votre site est une bonne idée, à la fois pour vos consommateurs et votre référencement. Mais parfois certaines questions sont un peu pointues ou demandent des explications plus poussées.

Donner ces informations complémentaires ou des conseils dans des vidéos, régulièrement, peut créer un rendez-vous avec vos internautes et créer une vraie relation avec eux. Et qui contacte-t-on quand on a un besoin ? La personne ou l’entreprise en qui on a confiance !

Vous pouvez même aller plus loin en créant une relation plus poussée en répondant à ces questions dans des « lives ». Youtube, Facebook, Instagram…. beaucoup de réseaux sociaux proposent cette option. L’interaction en direct est ce qu’il y a de plus efficace pour créer la confiance.

Présentation de l’entreprise

Un autre type de vidéo sur les réseaux sociaux fonctionne bien également : c’est la présentation de votre entreprise. Que ce soit pour expliquer votre mission et votre raison d’être, faire visiter vos locaux, montrer comment vous travaillez, présenter les différentes personnes qui y travaillent… et surtout celles avec qui vos clients pourraient être en interaction (par exemple le SAV, les commerciaux, le service client…).

Les internautes aiment voir les coulisses, n’hésitez pas à montrer les vôtres ! Comment se passe l’emballage de leurs colis, comment vous y faites attention…. Cela en plus vous démarquera de la concurrence.

Pour aller plus loin, vous pouvez même en faire une web-série ! Au lieu de tout montrer dans une seule vidéo, vous pouvez la scinder en plusieurs petites.

Montrer le produit en action

Quoi de mieux pour convaincre que de montrer votre produit en action ? Et cela, même quand le client sait comment fonctionne votre produit. Nous ne sommes pas ici dans la démonstration mais juste dans l’illustration.

C’est ce que fait Décathlon en faisant des vidéos sur leurs pages produits (qui peut être relayée également sur les réseaux sociaux) par exemple sur les trottinettes pour enfants. Ou Etam en faisant des extraits de leurs défilés. On sait tous comment utiliser une trottinette ou mettre une robe. Mais voir un mannequin défiler avec la robe en question, voir comment cela rend de la porter est beaucoup plus convaincant que juste une photo.

Interview (live)

En live ou non, l’interview est une vidéo sur les réseaux sociaux facile à partager. Vous pouvez interviewer vos fournisseurs, vos producteurs, vos employés, vos partenaires, vos clients pour des témoignages… et même vous faire interviewer bien sûr ! Tout ceci dans un esprit de transparence et d’éthique. Bien entendu, si vos processus d’achat ou vos fournisseurs sont secrets, concentrez-vous plutôt sur ce que vous pouvez raconter (employés, clients…).

Astuce supplémentaire : une fois les vidéos des interviews effectuées, vous pouvez les transformer en podcast audio, en article de blog, en infographie, en livre blanc… Cela vous permet de générer plusieurs formats avec un seul contenu de départ !

De l’émotion

L’être humain réagit beaucoup plus à l’émotion qu’à la raison. C’est pourquoi nous avons parfois des comportements totalement irrationnels ! Ainsi créer de l’émotion dans une vidéo sur les réseaux sociaux favorise sa diffusion et son partage. Et bien sûr, c’est ce que l’on veut.

Ainsi, avant de vous lancer dans un script, réfléchissez bien à l’émotion que vous voulez provoquer (peur, suspense, joie, sérénité….). Ensuite vous allez chercher une histoire cohérente avec le message que vous voulez faire passer. Et alors seulement après vous pouvez rédiger votre script et tourner votre vidéo !

Unboxing

Le concept de l’unboxing est de filmer l’ouverture du colis ou du paquet lors de sa réception. Ainsi il y a comme un suspense partagé entre la personne qui ouvre et filme et celui qui regarde. Et un transfert de désir : si cela est bien fait, l’internaute qui regarde veut lui aussi le joli colis et les produits dedans.

Vidéo sur les réseaux sociaux : l'unboxing

Témoignages de fans

Les vidéos de témoignages sont très importantes pour le business, que vous soyez en B-to-B ou en B-to-C. Comme nous l’avons déjà évoqué, 90% des français disent regarder les avis clients avant de prendre une décision d’achat (la fameuse « social proof » !). Car il est plus convaincant de voir quelqu’un raconter son expérience plutôt que de voir une publicité. Donc n’hésitez pas à faire témoigner vos clients via une ou plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux !

Quelles sont les meilleures pratiques pour des vidéos efficaces sur les réseaux sociaux ?

Maintenant que l’intérêt de la vidéo pour les réseaux sociaux est clair et que vous savez comment créer une vidéo efficace, voici 11 techniques issues des meilleures pratiques pour avoir des résultats encore plus impressionnants !

Faire de « lives »

Beaucoup de réseaux sociaux proposent la possibilité de faire des « lives ». C’est le cas de Youtube, Facebook, Instagram, LinkedIn… Les « lives » sont des vidéos en direct, sur lesquelles les internautes qui les regardent peuvent réagir. Selon les algorithmes, plus il y a de réactions, plus le « live » est proposé à une audience plus large. Ainsi il est recommandé de régulièrement demander aux personnes qui vous regardent de liker, commenter ou partager le live. Cela augmentera la portée organique de celui-ci.

Etre impactant tout de suite, même sans le son.

Dans votre scenario, faites en sorte d’attirer l’attention tout de suite, même sans le son. Beaucoup de personnes regardent les vidéos sans le son, il faut donc qu’elles puissent comprendre ce qu’elles voient et aient envie de continuer ou d’agir. Et les internautes zappent rapidement, donc vous devez être le plus impactant dans les 2 premières secondes. Pour vérifier cela, regardez votre vidéo sans le son et regardez si elle vous interpelle tout de suite. Sinon il faut la revoir.

Ajouter des sous-titres

Pour la raison évoquée ci-dessus, l’ajout de sous-titres est maintenant indispensable. Youtube vous mâche le travail en vous faisant une transcription de ce que vous dites, que vous pouvez ensuite éditer et corriger facilement. D’autres logiciels payant en ligne existe également. Dans le post sponsorisé ci-dessous, BPI France a bien compris l’importance de pouvoir comprendre le contenu de la vidéo même sans le son et a donc opté pour des sous-titres :

Afin de pouvoir être compris même dans un environnement bruyant, les sous-titres sont indispensables.

Miser sur l’émotionnel (hé oui, encore!)

Pourquoi les histoires font vendre ? Car elles génèrent des réactions émotionnelles. Et quand on est pris dans de l’émotion hé bien… le rationnel diminue et on est plus susceptible d’acheter des produits dont on n’a pas forcément besoin par exemple ! Bien utilisé, l’émotionnel est un excellent levier d’action. Clé de succès : au moment de définir votre objectif et d’écrire votre scénario, demandez-vous quelle émotion vous voulez faire ressentir. Et trouvez une histoire qui le permet.

Prévoir des CTA

Lorsque vous diffusez une vidéo, c’est que vous avez un objectif à atteindre. Alors n’oubliez pas d’inclure dans vos vidéos des CTA pour inciter les internautes à passer à l’action ! « Cliquez ici pour savoir plus », « rendez-vous sur notre site Internet », « abonnez-vous à la chaîne / page », « acheter le produit »…

Optimiser votre contenu pour le search

Quelle que soit la plateforme que vous utilisez pour héberger votre vidéo, il est indispensable de bien travailler vos contenus textuels (titre, description, hashtags…) avec des mots clés qui permettent de trouver la vidéo et auquel votre contenu répond. Ainsi vous gagnerez en visibilité sur la plateforme en question.

Bien choisir la vignette de sa vidéo sur les réseaux sociaux

La vignette, c’est la petite image qui illustre la vidéo. Elle doit donc être choisie avec soin pour donner envie à l’internaute de regarder votre vidéo plutôt que celle d’un concurrent. La plateforme d’hébergement de votre vidéo vous proposera sûrement une vignette par défaut. N’hésitez pas à la modifier ou à en importer une autre.

Parmi toutes les vignettes de vidéos trouvées sur Youtube pour la requête « recette bolognaise », laquelle vous donne le plus envie ? Un benchmark de vos concurrents sera sûrement nécessaire :

La vignette est très importante, à choisir ou créer avec soin.

Ajouter votre logo

Ajouter votre logo sur la vidéo renforce votre image de marque, le côté professionnel et augmente votre notoriété. Que des bénéfices ! Donc n’hésitez pas à ajouter ce point de contact avec votre marque. Ce que fait par exemple l’émission « Très très bon » sur leurs vidéos sur les réseaux sociaux, en l’occurrence ici Facebook :

Ajouter votre logo dans votre vidéo sur les réseaux sociaux accroit la notoriété de votre marque.

1 vidéo = 1 messsage

Pour faire court et impactant, et attirer l’internaute dès les premières secondes, ne cherchez pas à complexifier votre message. La règle d’or est : 1 vidéo = 1 message. Par exemple : l’entreprise Entoureo propose des kits pour enregistrer facilement l’histoire des familles racontées par un de leurs membres. Dans cette vidéo issue d’une publicité sur Facebook, ils mettent l’accent sur la simplicité du dispositif :

Ne pas oublier que chaque vidéo sur les réseaux sociaux ne doit contenir qu'un seul message.

Utiliser vos vidéos dans vos publicités

Une fois vos vidéos créées, multipliez leur usage ! Encore mieux si vous y avez déjà pensé au moment d’écrire votre scénario. Ainsi vous savez quel message vous voulez faire passer et à qui vous vous adressez. Idéal pour des publicités percutantes sur les réseaux sociaux. Car comme déjà évoqué, la publicité attire beaucoup plus l’œil et déclenche beaucoup plus d’engagement.

Utiliser l’autoplay dans votre vidéo sur les réseaux sociaux

L’autoplay permet à la vidéo de se déclencher même sans action de l’internaute. Attention, cela n’est pas toujours approprié. Sur un site, il est plutôt nécessaire de laisser la main à l’utilisateur. Mais sur les réseaux sociaux, pour accrocher l’attention parmi les dizaines d’autres publications, l’utilisation de l’autoplay peut être une bonne solution.

Pour aller plus loin…

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer des vidéos percutantes ! Mais pour être vraiment efficace, la vidéo sur les réseaux sociaux ou sur votre site doit s’utiliser dans le cadre d’une stratégie Content Marketing complète. En effet les vidéos vous donnent de la visibilité grâce à la viralité. Mais la visibilité ne génèrent pas forcément des ventes… c’est donc l’entrée d’un processus de vente qu’il s’agit de maîtriser afin de faire le plus de ventes possibles grâce à ces contenus ! Si vous avez besoin d’aide sur ce sujet ou si vous voulez en savoir plus, laissez un message en commentaire ci-dessous ou contactez-moi directement !

Partagez maintenant !

À propos de l’auteur

Tiana author

Tiana, fondatrice d'Expansis. Consultante e-commerce et formatrice dans le digitale, je partage mes conseils et mon expertise sur le blog d'Expansis et les réseaux sociaux. Votre site marchand vous pose un souci ? N'hésitez pas à me solliciter, ensemble nous trouverons une solution !